8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 06:44
bar01bar02bar03
Non, non, je ne suis pas morte, le blog non plus, un coup de bouche à bouche,
défibrilateur et autre piqure d'adrénaline, et hop, il est de retour !
Avec un des bons mots de Claire (pour ceux qui suivent).

Et pour les amateurs de Bollywood je vous mets une petite vidéo d'une de mes
chansons préférées du spectacle tirée du film Bombay...

Bonne journée !



Kannalane Bombay


Partager cet article

Repost 0

commentaires

cerise 30/04/2010 23:37


et si on allait voir dans des pays ou les femmes n'ont pas le droit de s'exprimer ??
ou elles se font lapider ??
ou les personnes meurent de faim ou de soif ??

je crois que nous sommes privilégiées ...
et que nous ne le savons toujours pas ..

alors 'on nous casse les couilles' un peu facile là .....

Ps Paris sous la pluie cela a son charme aussi faut le dire ;)


saskia 24/03/2010 09:52


haha! extra! je suis tout à fait d'accord avec toi!


El'Bulle 12/02/2010 16:18


Oh ben je l'aime bien celle la !
Hihi ce n'est pas faux ^^


The Last Geek Hero 10/02/2010 17:30


HAHAHA ! très bonne chute ! bon sur ce, moi je vais casser une noix de coco...


maud 09/02/2010 17:18


Ah bah bravo !!! Wow le clash ^-^


Margo 09/02/2010 11:54


C'est exactement ce que je pensais à la lecture de ton billet!
Excellent!


mogsart 08/02/2010 23:55


AHhh Bollywood ... c'est pour le filles. J'ai quand meme essayé de regarder Devdas, je n'en ai pas vu la fin ... Tres bon strip quand meme ! ^^


ravi 08/02/2010 22:46


Tout usager de notre chère régie autonome des transports parisiens se reconnaît dans ton soupir exaspéré à peine masqué. Je plussoie Hortense.

Pour continuer sur le thème de l'Inde, je vous recommande un recueil de poèmes écrits par le prince Ilangô Adigal, entre le second et troisième siècle de l'ère chrétienne. Le livre s'intitule "le
roman de l'anneau" et relate les déboires amoureux du prince-marchand Kôvalan et de la danseuse Mâdhavi. C'est mon livre de chevet et voici voici le début du chapitre que je viens de lire :



Le Message

" Le Printemps qui gouverne le monde n'est qu'un adolescent inexpérimenté qui pousse l'un vers l'autre inconsidérément ceux qui cherchent l'amour.

La lune se lève, apportant le désir, que le soir rend intolérable, elle aussi n'est pas sans défaut. Il n'y aurait pas lieu d'être surpris de ce qu'elle s'amuse à mettre à mort de ses traits
fleuris les solitaires, que ce soient des amants unis puis séparés, ou ceux qui attendent quelqu'un qui tarde à revenir, ou même ceux qui ont abandonné ou oublié leur partenaire. Veuille bien le
comprendre."

C'est ainsi qu'écrivit Mâdhavi au teint blême accomplie dans les soixante-quatre arts d'agrément, mettant à nu la profondeur de sa tendresse. Et, tout en écrivant, elle fredonnait à mi-voix, comme
une enfant, un mode et son adage.

Elle appela Vasanta-mâlâ sa servante, dans le calme pensif du soir, et la pria l'aller vers Khôvalan et de lui dire ce qu'elle avait écrit sur un collier de fleurs, puis de le ramener près d'elle.
Et Vasanta-mâlâ aux yeux de en fer de lance ayant pris le collier s'en fut chez Kôvalan, dans le cartier des entrepôts de grains, et remis le message entre ses mains.

"..."

Traduit du tamoul par Alain Daniélou et R.S. Desikan aux éditions Gallimard/Unesco.

L'écriture est assez baroque, surchargée comme le montre l'extrait. A petite dose c'est très beau mais je ne peux pas lire plus d'un chapitre à la fois. J'espère que ça vous aura quand même donné
envie...


hortense 08/02/2010 20:24


Oui ! nous on a les gréves !


quibe 08/02/2010 16:04


"Les choses se la vie" c'est un film français, non?


Rechercher

mail02 

madeleineu.jpg

Madeleine, oui, comme le gâteau rendu célèbre par Proust, d'où le titre du blog, et le diminutif  Mady...Et sinon ici je parle de ce que j'aime et de ce que j'ai en mémoire, avec tendresse ou avec humour, et en dessin...voilà !

livre2

livre3

livre4

fanclub02

facebook02

twitter02

liens02

presse02